• November 19, 2019

IIème Assemblée Plénière de la RECOWA/CERAO

Tenue à Accra du 22 au 29 Février 2016

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Du 22 au 29 Février 2016, Nous, Evêques de la Conférence Episcopale Régionale de l’Afrique de l’Ouest (RECOWA-CERAO) avons tenu à Accra au Ghana notre Deuxième Assemblée Plénière Ordinaire placée sous le thème : « La Nouvelle Evangélisation et les défis spécifiques de l’Eglise Famille de Dieu en Afrique de l’Ouest ; réconciliation, développement et famille ». Provenant de 16 pays, nous,  Cardinaux, Archevêques et Evêques, étions au nombre de 150.

 

Cérémonie d’ouverture

La cérémonie d’ouverture de cette Assemblée a eu lieu dans la matinée du 23 Février 2016 en Présence de Monsieur John NEWMAN, Membre du Conseil d’ Etat, Représentant Son Excellence John Dramani MAHAMA, Président de la République du Ghana, de Son Excellence Monsieur Jerry John RAWLINGS, Ancien Président du Ghana, de Son Excellence Mgr Jean-Marie SPEICH, Nonce Apostolique au Ghana, du Professeur Gilbert D. D. KUUPOLE, Président de séance, et d’autres autorités du pays. Au cours des allocutions de bienvenue, les intervenants ont exprimé la joie des autorités politiques et ecclésiales du pays d’accueillir une telle rencontre au Ghana, terre de paix et d’hospitalité. Tous ont reconnu le rôle de l’Eglise dans la construction d’une société de développement et de paix.

 

Déroulement des travaux

Des temps de prière, de réflexion, de partage, de fraternisation conviviale ont meublé ces jours de travail. Nous avons tout d’abord rendu grâce à Dieu pour la croissance et le dynamisme de l’Eglise dans la Région Ouest africaine, malgré les nombreux défis auxquels elle se trouve confrontée dans sa mission évangélisatrice. Nous nous sommes également réjouis des avancées majeures enregistrées dans le processus de fusion entre les anciennes conférences régionales, au-delà des barrières linguistiques.

 

Préoccupations

Au cours de nos travaux, nous avons réfléchi spécifiquement sur les thèmes de la réconciliation, du développement et de la famille ; les échanges ont permis de relever des points qui suscitent chez les pasteurs que nous sommes des préoccupations face à plusieurs situations que connait la Région Ouest africaine :

  • L’insécurité grandissante, en particulier les attaques terroristes qui ont frappé certains de nos pays tels que le Nigéria, le Mali, le Burkina Faso, le Niger, le Cameroun et le Tchad.
  • Les persécutions perpétrées contre les chrétiens,
  • Les phénomènes migratoires qui entrainent un nombre important de jeunes africains vers des horizons incertains, souvent au péril de leur vie,
  • Les tensions politiques provoquées par les manipulations des constitutions et des processus électoraux jugés inadéquats et injustes dans certains pays.
  • La mauvaise gouvernance, la corruption, les injustices sociales et leurs corollaires,
  • Le non respect de la liberté religieuse et l’imposition par l’Etat d’une religion à tous les citoyens.

 

Défis à relever

Nous nous sommes également penchés sur les grands défis à relever dans diverses sphères pastorales :

  • La famille affectée par des bouleversements de toutes natures, notamment l’union homosexuelle, la légalisation forcée de l’avortement, etc.
  • Le dialogue interreligieux, la formation des fidèles chrétiens,
  • Le syncrétisme religieux ainsi que la désertion des fidèles vers les nouveaux groupes et mouvements religieux,
  • L’exploitation commerciale de la religion,
  • Le chômage des jeunes, la paupérisation des populations.

 

Exhortations et appels

Face à ces défis, nous exhortons les fidèles catholiques à persévérer dans la foi et à être plus cohérents dans leur être ainsi que dans l’exercice de leurs responsabilités. Nous invitons tous les acteurs de l’évangélisation à redoubler d’ardeur dans leurs missions respectives.

Nous appelons les hommes politiques à promouvoir la bonne gouvernance et l’équité dans la gestion du bien commun, à respecter les droits humains et à rejeter la culture de la mort. D’autre part, dans l’esprit de l’année de la miséricorde et de la réconciliation, nous les exhortons à poser des actes forts d’apaisement et de clémence.

Nous appelons les familles à redécouvrir leur vocation telle que Dieu l’a voulue dans l’union de l’homme et de la femme ainsi que dans l’ouverture à la paternité et à la maternité responsables. Nous adressons aux femmes nos encouragements à vivre leur vocation de mères et d’éducatrices. Nous les invitons, par ailleurs, à résister activement à la « culture de la mort », véhiculée par les idéologies modernes de la « santé de la reproduction ». Ainsi, elles contribueront à la construction d’une société où règnent la paix, la tolérance, le dialogue et l’acceptation de l’autre.

Nous exhortons les jeunes à ne pas perdre espoir, mais à croire à la possibilité de réussir leur vie et de réaliser leur bonheur sur le continent africain.

Nous réitérons notre vive compassion aux familles endeuillées par les attaques terroristes, aux communautés chrétiennes persécutées ainsi qu’aux pays frappés par ces actes barbares.

A la veille de l’élection présidentielle, nous encourageons tous les acteurs politiques ainsi que le Peuple ghanéen à préserver les acquis démocratiques de leur pays pour consolider la paix.

 

Renouvellement des charges

Au terme des travaux, nous avons procédé au renouvellement des structures et instances de direction pour la gestion de la Conférence. Ont été élus :

Président :

1er Vice Président

2ème Vice Président

Secrétaire Général

Secrétaire Général Adjoint :

 

Remerciements

A la fin de notre séjour, nous exprimons notre gratitude à Son Excellence Monsieur John Dramani MAHAMA, Président de la République du Ghana, à son Gouvernement, aux autorités politiques, civiles, administratives, religieuses et coutumières, aux forces de sécurité ainsi qu’au Peuple ghanéen pour leur sollicitude et l’intérêt accordé à notre assemblée. Nous garderons longtemps en mémoire l’hospitalité dont nous avons été les bénéficiaires. Nous remercions nos confrères de la Conférence des Evêques du Ghana, le clergé, les religieux et religieuses,  ainsi que les différents services mis en place par le comité d’organisation.

Nos remerciements vont particulièrement à l’endroit du Symposium des Conférences Episcopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM). Nous n’oublions pas la Conférence des Evêques des Etats Unis d’Amérique, les organismes internationaux, notamment Missio Aachen, CRS, CAFOD pour leur présence effective à nos côtés, ainsi que les partenaires nationaux : uniBank, les Ordres des Chevaliers de Marshall et de Saint Jean, etc. Nous adressons les mêmes remerciements aux fidèles et aux personnes de bonne volonté, qui nous ont soutenus par la prière et par leurs diverses contributions.

 

Prière

Nous élevons notre prière vers Dieu, le Père de toute Miséricorde ; qu’il nous donne son Esprit Saint pour nous conduire sur le chemin de la réconciliation vraie. Nous associons à notre prière notre Mère du Ciel, la Très Sainte Vierge Marie, afin qu’elle intercède pour nos pays ; que les familles vivent dans la paix, la cohésion en vue d’une société stable, juste et prospère.

De tout cœur, nous accordons notre bénédiction au peuple frère du Ghana, à nos Eglises respectives et à tous ceux et celles qui ont œuvré au succès de cette Assemblée.

La prochaine Assemblée Plénière Ordinaire de la RECOWA-CERAO se tiendra à ……. du ….au ……

 

Fait à Accra le 28 Février 2016

EnglishFrançaisPortuguês
Back to top