• April 4, 2020
0 Comments

print

RECOWACERAO NEWS AGENCY has earlier reported the obstinate position of the Church in Cameroun. This time the Church in this part of the world has come to grip with the existential reality. RECONA has always emphasized and appealed to  Bishop Mbarga that it is very difficult to be marching right-left when others in the same brigade and marching left-right.

Information reaching the Communications office of RECOWACERAO indicates that Cameroon has, as of March 24, 56 cases of coronavirus, which prompted the diocese of Yaoundé to suspend the masses.

On Wednesday, March 18, Archbishop Jean Mbarga, Archbishop of Yaoundé, maintained the masses while limiting them to 50 participants.

Masses and other liturgical celebrations are now suspended in the diocese of Yaoundé “until further notice”: this was decided on Monday, March 23, Archbishop Jean Mbarga, Archbishop, in a note addressed to priests, religious and laypeople.

He offers the retransmission of masses on social networks and invites the whole Catholic community “to light the flame of prayer”.

In a previous note dated March 18, he limited the Eucharistic celebrations to less than 50 participants and invited the faithful to respect the guidelines for prevention against the coronavirus.

The number of cases of this contagious disease has increased in a week in Cameroon despite the strict measures adopted by the government of Joseph Dion Ngute, the Prime Minister. They went from 14 March 17 to 56 March 24.

xxxxxxxxxx

L’AGENCE DE NOUVELLES DE RECOWACERAO a précédemment signalé la position obstinée de l’Église au Cameroun. Cette fois, l’Église dans cette partie du monde est parvenue à saisir la réalité existentielle. RECONA a toujours souligné et fait appel à Mgr Mbarga qu’il est très difficile d’être de droite à gauche lorsque d’autres membres de la même brigade marchent de gauche à droite.

Des informations parvenues au bureau des communications de RECOWACERAO indiquent que le Cameroun comptait, au 24 mars, 56 cas de coronavirus, ce qui a incité le diocèse de Yaoundé à suspendre les masses.

Mercredi 18 mars, l’archevêque Jean Mbarga, archevêque de Yaoundé, a maintenu les masses tout en les limitant à 50 participants.

Les messes et autres célébrations liturgiques sont désormais suspendues dans le diocèse de Yaoundé “jusqu’à nouvel ordre”: cela a été décidé le lundi 23 mars, Mgr Jean Mbarga, archevêque, dans une note adressée aux prêtres, aux religieux et aux laïcs.

Il propose la retransmission des masses sur les réseaux sociaux et invite toute la communauté catholique “à allumer la flamme de la prière”.

Dans une précédente note du 18 mars, il limitait les célébrations eucharistiques à moins de 50 participants et invitait les fidèles à respecter les directives de prévention contre le coronavirus.

Le nombre de cas de cette maladie contagieuse a augmenté en une semaine au Cameroun malgré les mesures strictes adoptées par le gouvernement de Joseph Dion Ngute, le Premier ministre. Ils sont passés du 14 mars 17 au 56 mars 24.

Rev. Fr. George Nwachukwu

Author

info@recowacerao.org
RECOWACERAO NEWS AGENCY (RECONA) a été créé par le Révérend Père George Nwachukwu, le directeur de la communication de RECOWA-CERAO. Il s'agit d'une agence de presse catholique internationale uniquement au service de l'Église dans la sous-région ouest-africaine. Ce moyen médiatique attaché au bureau de RECOWACERAO a pour objectif de raconter l'histoire de l'Afrique en fournissant une couverture médiatique de tous les événements pertinents sur le continent africain, en donnant de la visibilité à la Conférence épiscopale ouest-africaine, aux activités de l'Église à travers l'Afrique, à la Cité du Vatican et le monde en général.
EnglishFrançaisPortuguês
Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Instagram
Back to top