• June 6, 2020
0 Comments

print
L’appel du président et de l’organe dirigeant de RECOWACERAO aux évêques et prêtres africains a continué de porter ses fruits. L’AGENCE DE PRESSE RECOWACERAO s’est rendue au Bénin où la Conférence épiscopale a tamponné du pied, insistant sur le fait que la justice doit prévaloir dans le monde politique du pays. Notre journaliste a informé le bureau des communications de RECOWACERAO qu’un appel à la conversion est le point culminant de la saison de prêt de cette année au Bénin, alors que le pays fête ses 30 ans depuis la création de la Conférence épiscopale du Bénin (CEB) et la naissance de la démocratie dans le Pays d’Afrique de l’Ouest.

Dans leur message collectif sur le thème «Laissez-vous réconcilier avec Dieu» publié avant le début de la saison du Carême le mercredi des Cendres, les membres de la CEB ont profité de l’occasion pour rappeler au peuple de Dieu au Bénin «de marcher sur les traces de la démocratie».

«Le Bénin doit être converti, nous devons nous convertir pour que le Bénin puisse vivre», ont exhorté les prélats béninois dans leur message.

Ils ont ajouté: «C’est à nous, chrétiens, d’aider notre nation à marcher sur les traces de la démocratie.»

Ils ont présenté le message comme un cri du cœur qui faisait suite à leur message de Carême de 1989 intitulé “Convertissez-vous et le Bénin vivra”.

À cet égard, les dirigeants de l’Église ont déclaré: «C’est à nous, chrétiens en particulier, d’aider notre nation à marcher efficacement sur les traces de la démocratie, de la justice, de la paix et de la liberté sous toutes ses formes.»

Le Bénin a tenu ses premières élections multipartites en 1990, faisant du pays le premier en Afrique à instaurer la démocratie peu après la formation de la Conférence épiscopale.

Malgré ce rôle de précurseur, le pays a plongé dans une série de crises politiques caractérisées par ce que les critiques ont appelé des élections simulées.

De son côté, l’Église au Bénin a été accusée de ne pas avoir résolu une crise politique qui a suivi les élections législatives d’avril de l’année dernière.

Commentant la coïncidence entre la naissance historique de la démocratie dans le pays et la formation de la conférence épiscopale, les évêques béninois ont déclaré: «Le signe est grand. Dieu nous attend au carrefour de notre histoire. Apprenons à déchiffrer les signes des temps pour répondre de manière contextuelle et pertinente à notre mission. »

«Ce message revient aux principes fondamentaux du Carême tout en établissant en même temps un lien entre ce temps de Carême et le trentième anniversaire de la Conférence nationale», a déclaré le Père. Éric Okpeitcha, directeur de l’Unité Communication CEB.

Les évêques du Bénin ont exhorté les fidèles à pratiquer les vertus théologiques, la foi, l’espérance et la charité, ainsi que celle du jeûne, en particulier le mercredi des Cendres.

Pendant ce temps, les évêques ont rappelé aux chrétiens de prêter attention aux Écritures, comme le demande le pape François dans son Motu Proprio Aperuit Illis, une lettre apostolique qui a institué la célébration du dimanche de la Parole de Dieu.

«Le carême est le temps privilégié de la sollicitude de Dieu qui nous appelle à la conversion pour une vie toute orientée vers les biens éternels», dit les évêques, prenant le prétexte d’impliquer «une conversion radicale et une adhésion totale à Dieu qui nous engage à vivre notre témoignage de la foi au niveau politique et social. »

xxx

The call by the president and the ruling body of RECOWACERAO to African Bishops and priests has continued to bear abundant fruits. RECOWACERAO NEWS AGENCY travelled to Benin where they Episcopal Conference stamped their feet, insisting that justice must prevail in the political world of the country. Our reporter informed the Communications office of RECOWACERAO that a call to conversion is the key highlight of this year’s lent season in Benin, as the country celebrates 30 years since the establishment of the Episcopal Conference of Benin (CEB) and the birth of democracy in the West African country.

In their collective message themed “Let yourself be reconciled with God” issued ahead of the start of the Lenten Season on Ash Wednesday, members of CEB used the opportunity to remind the people of God in Benin “to walk in the footsteps of democracy.”

“Benin must be converted, we must convert so that Benin can live,” urged the Beninese Prelates in their message.

They added, “It is up to us Christians to help our Nation walk in the footsteps of democracy.”

They presented the message as a cry from the heart that followed their 1989 Lenten message that was titled, “Convert yourself and Benin will live”.

In that regard, the Church leaders stated, “It is up to us, Christians in particular, to help our Nation effectively walk in the footsteps of democracy, justice, peace and freedom in all its forms.”

Benin held its first multiparty elections in 1990, making the country the first in Africa to achieve democracy shortly after the Episcopal Conference was formed.

Despite this pace-setter role, the country has plunged into a series of political crises characterized by what critics have termed sham elections.

On its part, the Church in Benin has been accused of not resolving a political crisis that followed legislative elections in April last year.

Commenting on the coincidence between the country’s historical birth of democracy and the formation of the Bishops conference, the Beninese bishops said, “The sign is tall. God awaits us at the crossroads of our history. Let us learn to decipher the signs of the times to respond contextually and relevantly to our mission.”

“This message returns to the fundamentals of Lent times while at the same time establishing a link between this Lenten time and the thirtieth anniversary of the National Conference,” said Fr. Éric Okpeitcha, director of the CEB Communication Unit.

The Bishops in Benin urged the faithful to practice the theological virtues, faith, hope, and charity, as well as that of fasting, especially on Ash Wednesday.

Meanwhile, the Bishops have reminded Christians to pay attention to the Scripture as Pope Francis asks in his Motu Proprio Aperuit Illis, An Apostolic letter that instituted the celebration of the Sunday of the Word of God.

“Lent is the privileged time of God’s solicitude which calls us to conversion for a life all oriented towards eternal goods”, says the Bishops, taking lent to imply “a radical conversion and a total adherence to God who commits us to live our witness of faith at the political and social level.”

Rev. Fr. George Nwachukwu

Author

info@recowacerao.org
RECOWACERAO NEWS AGENCY (RECONA) a été créé par le Révérend Père George Nwachukwu, le directeur de la communication de RECOWA-CERAO. Il s'agit d'une agence de presse catholique internationale uniquement au service de l'Église dans la sous-région ouest-africaine. Ce moyen médiatique attaché au bureau de RECOWACERAO a pour objectif de raconter l'histoire de l'Afrique en fournissant une couverture médiatique de tous les événements pertinents sur le continent africain, en donnant de la visibilité à la Conférence épiscopale ouest-africaine, aux activités de l'Église à travers l'Afrique, à la Cité du Vatican et le monde en général.
EnglishFrançaisPortuguês
Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Instagram
Back to top