• July 10, 2020
0 Comments

print
Le pape François a offert ses prières pour l’âme des 176 passagers d’un vol d’Ukrainian International Airlines, décédés mercredi lorsque l’avion s’est écrasé près de Téhéran, en Iran.

L’accident mortel a eu lieu le 8 janvier, environ 10 minutes après le décollage de l’avion de l’aéroport international Imam Khomeini à 6 h 12, heure locale.

«Le pape François félicite les âmes des défunts de l’amour miséricordieux du Tout-Puissant, et il adresse ses condoléances aux familles et aux amis de ceux qui ont perdu la vie», a déclaré un message le 8 janvier.

Signé par le secrétaire d’État du Vatican, le cardinal Pietro Parolin, le télégramme a déclaré que le pape avait entendu la nouvelle avec “une profonde tristesse”.

“Sur tous ceux qui sont touchés par cette tragédie, Sa Sainteté invoque les bénédictions de force et de paix de Dieu”, a-t-il conclu.

L’avion était à destination de Kiev, en Ukraine, lorsqu’il a coulé, tuant 82 Iraniens, 63 Canadiens, 11 Ukrainiens, 10 Suédois, quatre Afghans, trois Allemands et trois Britanniques, a déclaré le ministre ukrainien des Affaires étrangères Vadym Prystaiko.

Neuf des 11 Ukrainiens tués étaient des membres d’équipage de l’avion. Il n’y a pas eu de survivants, selon Pir Hossein Kulivand, un responsable iranien des urgences.

Le chef des opérations d’urgence de l’Iran a déclaré que le nombre de victimes iraniennes était de 147, ce qui suggère que de nombreuses victimes étrangères avaient une double nationalité.

Des responsables iraniens ont déclaré que la cause de l’accident était un moteur défectueux.

Selon The Independent, l’ambassade d’Ukraine en Iran semble avoir supprimé une première déclaration dans laquelle ils suggéraient que la cause de l’accident était une défaillance technique et qu’une attaque terroriste ou une frappe de missile avait été exclue.

Une nouvelle déclaration est apparue sur le même site plus tard le même jour, indiquant que les “commentaires précédents” sur la cause de l’accident n’étaient pas officiels et qu’une enquête officielle sera menée.

Des responsables iraniens et ukrainiens ont déclaré soupçonner que la cause était des problèmes mécaniques.

Reuters a rapporté que le Premier ministre urkainien Oleksiy Honcharuk a exhorté les gens à ne pas spéculer sur l’accident jusqu’à ce qu’il soit officiellement établi.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Pope Francis has offered his prayers for the souls of the 176 passengers of a Ukrainian International Airlines flight, who died when the plane crashed near Tehran, Iran on Wednesday.

The deadly crash took place Jan. 8, approximately 10 minutes after the plane took off from Imam Khomeini international airport at 6:12 am local time.

“Pope Francis commends the souls of the deceased to the merciful love of the Almighty, and he sends condolences to the families and friends of those who have lost their lives,” stated a Jan. 8 message.

Signed by Vatican Secretary of State Cardinal Pietro Parolin, the telegram said the pope heard the news with “deep sadness.”

“Upon all affected by this tragedy, His Holiness invokes God’s blessings of strength and peace,” it concluded.

The plane was bound for Kyiv, Ukraine when it went down, killing 82 Iranians, 63 Canadians, 11 Ukrainians, 10 Swedes, four Afghans, three Germans, and three Britons, Ukrainian Foreign Minister Vadym Prystaiko said.

Nine of the 11 Ukrainians killed were crew members of the plane. There were no survivors, according to Pir Hossein Kulivand, an Iranian emergency official.

Iran’s head of emergency operations said the number of Iranian victims was 147, suggesting that many of the foreign victims had dual nationalities.

Iranian officials have said the cause of the accident was a faulty engine.

According to The Independent, the Ukrainian embassy in Iran has appeared to have removed an early statement in which they suggested the cause of the accident was a technical failure and that terrorist attack or missile strike had been ruled out.

A new statement appeared on the same website later the same day, stating that “previous comments” about the cause of the crash were not official and an official inquiry will be conducted.

Iranian and Ukrainian officials have said they suspect the cause to be mechanical issues.

Reuters reported that Urkainian Prime Minister Oleksiy Honcharuk urged people not to speculate about the accident until officially established.

Rev. Fr. George Nwachukwu

Author

info@recowacerao.org
RECOWACERAO NEWS AGENCY (RECONA) a été créé par le Révérend Père George Nwachukwu, le directeur de la communication de RECOWA-CERAO. Il s'agit d'une agence de presse catholique internationale uniquement au service de l'Église dans la sous-région ouest-africaine. Ce moyen médiatique attaché au bureau de RECOWACERAO a pour objectif de raconter l'histoire de l'Afrique en fournissant une couverture médiatique de tous les événements pertinents sur le continent africain, en donnant de la visibilité à la Conférence épiscopale ouest-africaine, aux activités de l'Église à travers l'Afrique, à la Cité du Vatican et le monde en général.
EnglishFrançaisPortuguês
Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Instagram
Back to top