• September 20, 2019
0 Comments

print
RAPPORT D’ACTIVITÉ DU SECRETARIAT DE LA CONFERENCE EPISCOPALE DU TOGO (CET)

Depuis la dernière Assemblée plénière de la CERAO, en février 2013 à Accra, la Conférence Episcopale du Togo a eu une vie pastorale meublée par plusieurs événements et activités.

La CET a accueilli avec joie l’ordination d’un nouvel Evêque, Mgr Dominique GUIGBILE pour le compte du diocèse de Dapaong. Ce fut suite à la retraite de Mgr ANYILUNDA pour des raisons de santé. Le pays garde ses 7 diocèses avec sept Évêques Titulaires. Trois autres Évêques sont des Emérites de Lomé, Mgr Philippe KPODZRO, de Sokodé Mgr Ambroise DJOLIBA et de Dapaong, Mgr Jacques ANYILUNDA.

Les trois Sessions ordinaires se tiennent en Février et en juin souvent au Siège de la CET à Lomé, et la dernière en octobre, en dehors de Lomé et à tour de rôle dans les autres diocèses.

A la dernière Session de l’année civile 2018, le Secrétaire Général sortant, le RP. Gustave WANME a procédé à la passation de service pour laisser sa place au Père Emile SEGBEDJI, nouvellement nommé pour lui succéder.

A cette Session, les Évêques s’étaient préoccupés de la situation sociopolitique dans notre pays, avec les élections législatives programmées pour le 20 décembre 2018, et dont l’organisation est contestée par les partis de l’opposition qui ont menacé d’empêcher sa tenue. Dans un message intitulé « Pour l’amour de ma Patrie », la CET a mis en garde les uns et les autres contre les risques d’un endurcissement de position qui ne ferait que prendre davantage le peuple en otage. Une mission de bons offices de la CERAO avait été pensée pour aider les protagonistes de la crise ; cependant, au dernier moment, les conditions n’étaient pas réunies pour sa tenue.

Dans l’organisation de la Conférence des Évêques du Togo, il y a des Conseils Episcopaux qui sont créés, et placés sous la responsabilité de différents Évêques. Ces Conseils mènent des activités et font des programmes avec les Évêques responsables qui en rendent compte devant leurs pairs lors de leurs rencontres.

Au registre des documents produits par la CET, il y a eu le Compendium des Messages de la Conférence des Evêques du Togo de 1957 à 2018, et la finalisation de la Ratio Nationalis envoyé à Rome.

Ces derniers mois, la CET a consacré beaucoup de temps et deux Sessions extraordinaires en décembre 2018 et en mars 2019, pour tenter de gérer la crise qui secoue l’UCAO-UUT. Pour la même cause, une mission appuyée par les Évêques, a été conduite par le Cardinal Philippe Ouedraogo le Chancelier de l’UCAO, accompagné du Recteur, le Père Joseph DIARRA.

Les dernières difficultés sont financières, pour l’Institution, de la part de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, concernant les employés de la CET. Les discussions sont en cours, pour réduire les frais qui sont réclamés à la Conférence comme redressement. Les Évêques auront les conclusions des négociations, à la prochaine session prévue du 18 au 22 juin 2019.

Que le Seigneur nous aide à coordonner convenablement les activités de cette Conférence des Évêques pour la gloire de son nom.

Père Emile SEGBEDJI

Secrétaire Général de la Conférence Episcopale du Togo.

EnglishFrançaisPortuguês
Back to top