• April 4, 2020
0 Comments

print

Des informations parvenues à la rédaction de RECOWACERAO NEWS AGENCY, RECONA indiquent que le Saint-Père, le Pape François, a appelé au calme et contrairement à la panique généralisée provoquée par cette pandémie. Il a en outre demandé aux chrétiens du monde entier de s’unir pour prier la prière du Père à midi le 25 mars en réponse à la pandémie de coronavirus.

“En ces jours d’épreuve, alors que l’humanité tremble devant la menace de la pandémie, je voudrais proposer à tous les chrétiens d’unir leurs voix au ciel”, a déclaré le pape François le 22 mars.

“J’invite … les dirigeants de toutes les communautés chrétiennes, ainsi que tous les chrétiens de diverses confessions, à invoquer le Dieu Tout-Puissant et Tout-Puissant, tout en récitant simultanément la prière que Jésus Notre Seigneur nous a enseignée”, a-t-il déclaré à la suite de la prière de l’Angélus. .

Le 25 mars est la solennité de l’Annonciation, la date “où de nombreux chrétiens se souviennent de l’annonce de l’Archange Gabriel à la Vierge Marie de l’Incarnation de la Parole”, a déclaré le pape.

“Que le Seigneur entende la prière unanime de tous ses disciples qui se préparent à célébrer la victoire du Christ ressuscité”, a-t-il dit.

Plus de 311 900 personnes ont contracté COVID-19 au 22 mars, selon l’Université Johns Hopkins. La maladie respiratoire, qui est originaire de Wuhan, en Chine, s’est propagée à 157 pays et a causé la mort de 13 407 personnes dans le monde.

Le pape François a annoncé dimanche qu’il présidera également un moment de prière avec l’adoration eucharistique sur une place Saint-Pierre vide le vendredi 27 mars à 18 heures à Rome où il donnera la bénédiction Urbi et Orbi, généralement réservée pour Noël. , Pâques ou autres occasions spéciales.

Il a invité tous les catholiques à participer spirituellement à travers les médias et a noté que tous ceux qui se joignent à cette prière auront la possibilité de recevoir une indulgence plénière s’ils remplissent les obligations énoncées dans le décret du 20 mars.

Le Pénitencier apostolique du Vatican a accordé une indulgence plénière aux personnes qui prient pour la fin de la pandémie, la guérison des malades et le repos éternel des morts. Les indulgences plénières, qui remettent toutes les punitions temporelles dues au péché, doivent être accompagnées d’un détachement total du péché.

Dans ce cas, la personne doit également remplir les conditions ordinaires d’une indulgence, qui sont la confession sacramentelle, la réception de l’Eucharistie et la prière pour les intentions du pape, en ayant la volonté de remplir les conditions le plus tôt possible pour elles.

Pour recevoir l’indulgence, une personne peut offrir au moins une demi-heure d’adoration devant le Saint-Sacrement ou une demi-heure de prière avec les Écritures, ou la récitation du chapelet ou chapelet de la miséricorde divine “pour implorer le Dieu Tout-Puissant de mettre fin à l’épidémie, le soulagement pour ceux qui souffrent et le salut éternel de ceux que le Seigneur a appelés à lui-même. »

«Nous voulons répondre à la pandémie du virus par l’universalité de la prière, de la compassion et de la tendresse. Restons unis », a déclaré le pape François dans son émission Angelus le 22 mars.

Rappelant aux gens de prier pour les personnes seules, les personnes âgées, les médecins, les infirmières et les travailleurs de la santé, le pape a déclaré qu’il était également important de prier pour les autorités gouvernementales et la police, qui tentent de maintenir l’ordre.

Le pape François a dit qu’il aimerait que tous les catholiques prennent le temps aujourd’hui de méditer sur la lecture de l’Évangile de dimanche du chapitre neuf de l’Évangile de Jean.

«Au cœur de la liturgie de ce quatrième dimanche de Carême se trouve le thème de la lumière. L’Évangile raconte l’épisode de l’aveugle de naissance, à qui Jésus donne la vue. Ce signe miraculeux est la confirmation de la revendication de Jésus sur lui-même: «Je suis la lumière du monde», la lumière qui illumine nos ténèbres », a déclaré le pape François.

La guérison du mendiant est une métaphore de la libération du péché que Christ offre, at-il expliqué.

«Le péché est comme un voile sombre qui recouvre notre visage et nous empêche de nous voir clairement et de voir le monde. Le pardon du Seigneur enlève ce voile d’ombre et d’obscurité et nous donne une nouvelle lumière. Le Carême que nous vivons est un moment opportun et précieux pour approcher le Seigneur, lui demandant sa miséricorde, sous les différentes formes que nous offre la Mère Eglise », a déclaré Francis.

«Très Sainte Marie, aidez-nous à imiter l’aveugle de l’Évangile, afin que nous puissions être inondés de la lumière du Christ et marcher avec lui sur le chemin du salut», a prié le pape François.

xxxxxxxxxxx

Information reaching the editorial office of RECOWACERAO NEWS AGENCY, RECONA indicates that the Holy Father, Pope Francis has called for calm and as opposed to the widespread panic occasioned by this pandemic. He further has asked Christians around the world to unite in praying the Our Father prayer at noon on March 25 in response to the coronavirus pandemic.

“In these days of trial, while humanity trembles at the threat of the pandemic, I would like to propose to all Christians to unite their voices to heaven,” Pope Francis said March 22.

“I invite … the leaders of all Christian communities, together with all Christians of various confessions, to invoke the Most High, Almighty God, while simultaneously reciting the prayer that Jesus Our Lord has taught us,” he said following the Angelus prayer.

March 25 is the Solemnity of the Annunciation, the date “when many Christians remember the Archangel Gabriel’s announcement to the Virgin Mary of the Incarnation of the Word,” the pope said.

“May the Lord hear the unanimous prayer of all his disciples who are preparing to celebrate the victory of the Risen Christ,” he said.

More than 311,900 people have contracted COVID-19 as of March 22, according to Johns Hopkins University. The respiratory disease, which originated in Wuhan, China, has spread to 157 countries and has led to the deaths of 13,407 people worldwide.

Pope Francis announced on Sunday that he will also preside over a moment of prayer with Eucharistic Adoration in an empty St. Peter’s Square on Friday, March 27 at 6 pm in Rome in which he will give the Urbi et Orbi blessing, usually reserved for Christmas, Easter, or other special occasions.

He invited all Catholics to participate spiritually through the media and noted that all who join in this prayer will have the possibility of receiving a plenary indulgence if they meet the obligations laid out in the decree issued March 20.

The Vatican’s Apostolic Penitentiary has granted a plenary indulgence for people who pray for an end to the pandemic, healing for the sick, and the eternal repose of the dead. Plenary indulgences, which remit all temporal punishment due to sin, must be accompanied by full detachment from sin.

In this case, the person must also fulfill the ordinary conditions of an indulgence, which are sacramental confession, reception of the Eucharist, and prayer for the intentions of the pope, by having the will to satisfy the conditions as soon as possible for them.

To receive the indulgence, a person may offer at least a half hour of adoration before the Blessed Sacrament or a half hour of prayer with scripture, or the recitation of the rosary or chaplet of divine mercy “to implore from the Almighty God an end to the epidemic, relief for those who are suffering, and eternal salvation of those whom the Lord has called to himself.”

“We want to respond to the pandemic of the virus with the universality of prayer, compassion, and tenderness. Let us stay united,” Pope Francis said in his Angelus broadcast on March 22.

Reminding people to pray for the lonely, the elderly, doctors, nurses, and healthcare workers, the pope said it is also important to pray for government authorities and the police, who are trying to maintain order.

Pope Francis said he would like all Catholics to take time today to meditate on Sunday’s Gospel reading from chapter nine of the Gospel of John.

“At the heart of the liturgy of this fourth Sunday of Lent is the theme of light. The Gospel tells the episode of the blind man from birth, to whom Jesus gives the sight. This miraculous sign is the confirmation of Jesus’s claim about himself: ‘I am the light of the world,’ the light that illuminates our darkness,” Pope Francis said.

The beggar’s healing is a metaphor for the liberation from sin that Christ offers, he explained.

“Sin is like a dark veil that covers our face and prevents us from seeing ourselves and the world clearly. The forgiveness of the Lord removes this veil of shadow and darkness and gives us new light. The Lent that we are living is an opportune and precious time to approach the Lord, asking for his mercy, in the different forms that Mother Church offers us,” Francis said.

“Most Holy Mary, help us to imitate the blind man of the Gospel, so that we can be flooded with the light of Christ and walk with him on the path of salvation,” Pope Francis prayed.

 

Rev. Fr. George Nwachukwu

Author

info@recowacerao.org
RECOWACERAO NEWS AGENCY (RECONA) a été créé par le Révérend Père George Nwachukwu, le directeur de la communication de RECOWA-CERAO. Il s'agit d'une agence de presse catholique internationale uniquement au service de l'Église dans la sous-région ouest-africaine. Ce moyen médiatique attaché au bureau de RECOWACERAO a pour objectif de raconter l'histoire de l'Afrique en fournissant une couverture médiatique de tous les événements pertinents sur le continent africain, en donnant de la visibilité à la Conférence épiscopale ouest-africaine, aux activités de l'Église à travers l'Afrique, à la Cité du Vatican et le monde en général.
EnglishFrançaisPortuguês
Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
Instagram
Back to top